Groupe Batiweb : Batirenover | E-travaux | Batiweb | CyberArchi
Suivez nous sur : Facebook Twitter

Recherche express
Recherche par famille de produits

Vous êtes ici : Décoration Maison > Actualités Décoration > Conseils-bons plans > Infos des consommateurs > Changer de fenêtres : parcours piégé.

Changer de fenêtres : parcours piégé.

Recommander cet article
Imprimer cet article

Publié le 28 juillet 2008

Changer de fenêtres : parcours piégé.

Si vous avez le projet de faire remplacer vos fenêtres, une bonne information vous permettra de sélectionner une entreprise au personnel compétent…qui vous évitera le coup de froid !


Sur ce marché très dynamique, la concurrence amène les professionnels à développer des techniques de vente parfois agressives. Pour éviter d’être une proie facile, il faut vous informer sur le produit et vous défier de toute décision trop rapide, prise par exemple dans le cadre d’un démarchage à domicile.
 

Le choix du matériel…

Une fenêtre étant composée d’un châssis et d’un vitrage, vous aurez à vous déterminer pour chacun de ces éléments.
 
• Le châssis
Les châssis existent dans trois matériaux : le bois, l’aluminium et le PVC.
 
Tous les trois ont une capacité isolante équivalente. Le bois présente un écobilan plus favorable, surtout si l’essence choisie vient de nos forêts. Il nécessite un certain entretien (tous les cinq ans), qu’il soit peint ou vernis.
 
L’aluminium est le plus cher de ces matériaux mais il présente le meilleur rendement énergétique grâce à l’étroitesse de ses cadres. En effet, le cadre des fenêtres représente la source principale des déperditions énergétiques. Moins ce cadre présente de surface, plus la surface vitrée est grande et moins importantes les déperditions ! En outre, l’aluminium se décline dans un grand nombre de coloris, ce qui peut lui ajouter un attrait esthétique.
 
Quant au PVC, qui représente les deux tiers du marché, il a pour principales qualités son moindre prix et son absence totale d’entretien.
 
• Le vitrage.
Un vitrage peut être simple, double ou triple. Le simple vitrage est à proscrire pour son habitation. Quant au triple vitrage, il peut entraîner jusqu’à 50 % de surcoût par rapport à un double vitrage pour un gain d’isolation somme toute minime. Son utilisation peut donc être réservée aux ouvertures exposées plein nord. En effet, isolant dans les deux sens, il ne laisse pas passer l’énergie des rayons du soleil.
 
C’est donc le double vitrage qui répond à la plupart des besoins. Sachez que l’isolation thermique dépend de l’épaisseur de l’air (ou de gaz inerte argon, encore plus isolant) entre les deux verres, et que c’est l’épaisseur du verre extérieur qui conditionne l’isolation acoustique. Un vitrage 4/16/4 (16 mm d’aire entre deux verres de 4 mm d’épaisseur) aura de hautes performances thermiques. Pour en augmenter l’efficacité acoustique, le verre extérieur devra par exemple passer à une épaisseur de 10 mm.
 

… et de l’entreprise.

Renseignements pris sur le type de produit qui peut vous convenir, il va vous falloir trouver l’entreprise capable de réaliser une pose satisfaisante. Une installation bâclée invaliderait toutes les qualités d’un produit, même très performant. Or, mauvaise prise des côtes ou mauvaise pose entrent pour moitié dans les litiges concernant des fenêtres pourtant certifiées.

• Préférez les réseaux
En l’absence de toute norme, préférez des entreprises intégrées au réseau de pose de la marque de fenêtres que vous aurez choisie. En effet, la réputation de la marque dépend des poseurs qui la représentent : il n’est pas dans son intérêt de conserver dans son réseau des entreprises qui ruineraient sa réputation.
Les mêmes causes produisant les mêmes effets, les syndicats professionnels peuvent également vous indiquer les noms des enseignes adhérentes! Préférez alors les entreprises certifiées Qualibat, certificat qui atteste du sérieux et des compétences techniques des entreprises du bâtiment.
N’hésitez pas enfin à demander quelques références de chantiers : le bouche à oreilles demeure la meilleure des publicités.
  
• Comparez les devis
Pour bien choisir, il vous faut comparer. Après avoir sélectionné les entreprises auxquelles vous allez vous adresser, demandez des devis, si possible détaillés, comprenant les descriptifs techniques, le mode de pose, les prix HT et TTC et la date de validité.

• Ne signez rien après démarchage  
         
Même si un commercial vous visite suite à votre demande de devis, vous bénéficiez des dispositions qui protègent le consommateur contre les abus du démarchage à domicile. Si le commercial parvient à vous faire signer un bon de commande, celui-ci doit être accompagné d’un formulaire de rétractation qu’il vous suffit de renvoyer dans les 7 jours pour annuler la vente. À défaut, une lettre recommandée fera également l’affaire.
Le professionnel ne peut rien vous réclamer durant cette période. Si toutefois il était parvenu à vous soutirer des arrhes, il doit les rembourser (ou renvoyer le chèque) dans les 15 jours.
 

Les labels importants

Le label CEKAL : Indispensable pour le crédit d’impôts, il garantit la qualité et l’étanchéité des doubles vitrages pour les trois types de châssis.

Certificat CSTBat : Il assure la qualité du produit final en le garantissant 10 ans.

La norme NF : Elle garantit à la fois la qualité des composants, l’étanchéité et la fabrication. Réservée cependant aux industriels qui peuvent financer des démarches de certification. 

 
Liens 
Fenêtres bois : www.fcba.fr
Fenêtres PVC : www.uf-pvc.fr
Fenêtres alu  : www.snfa.fr
Entreprises : www.qualibat.com
 
Patricia ERB
Recommander cet article
Imprimer cet article

Les personnes qui ont consulté cet article ont également consulté

Comment sécuriser une piscine privée ?

Le système de détection périmétrique vient peut-être de sauver une vie… alors que l'enfant s'approchait un peu trop près de la piscine, l'alerte a...

Négociez le bon contrat avec le cuisiniste

Dans ce secteur où les litiges abondent et où les sommes en jeu sont souvent élevées, le soin porté à la négociation et à la...

Domotique : un marché en pleine expansion

Un bâtiment peut-il être intelligent ? A l'heure des nouvelles technologies, rien de plus normal que d'ouvrir une porte grâce à l'empreinte d'un doigt, de fermer...

Voir tous les articles

Les liens associés

Le conseil déco du moment


Dkomaison sélectionne pour vous

Notre clin d'oeil gourmand

La sélection d'actus flux RSSicone RSS

Top recherche

La porte Hexagone dévoile son nouveau design ! Protège-gouttières Fixatech Chaperons de murs Optipose Weser Tuyaux de descente Plaquettes de brique Interfix De Ryck By Weser Baignoires salle de Bains Shop Plaquettes de parements Murok Strato De Ryck By Weser Pavés Chinon Weser Bordures de jardin Weser Lacobel et Matelac 2020

Produits déco du mois

Recherche express
Recherche par famille de produits