Groupe Batiweb : Batirenover | E-travaux | Batiweb | CyberArchi
Suivez nous sur : Facebook Twitter

Recherche express
Recherche par famille de produits

Vous êtes ici : Décoration Maison > Actualités Décoration > Conseils-bons plans > Guides d'achats > Pour un sol au naturel : le parquet

Pour un sol au naturel : le parquet

Recommander cet article
Imprimer cet article

Publié le 28 juillet 2008

Pour un sol au naturel : le parquet

Si vous cherchez un revêtement de sol durable, facile d'entretien et qui ajoutera du caractère à votre maison, le parquet présente toutes ces qualités. Démonstration.


Souhaitez-vous être contacté par un professionnel certifié et effectuer un devis travaux gratuitement ?

Le choix du bois

Sain et chaleureux, le parquet, indémodable,  constitue un excellent investissement à long terme (jusqu’à 100 ans). Parmi les bois durs, on trouve le chêne et le frêne, prisés pour leurs veines très apparentes, le merisier aux teintes dorées et nuancées, l'érable pour sa jolie couleur miel, et le hêtre pour ses tons contrastés.
Si l’on préfère des teintes sombres, riches et chaudes, on se tourne vers les bois exotiques tels l'acajou, le cerisier brésilien et le noyer noir. Plus chers à l’achat, ils changent rapidement de couleur et foncent. Ainsi, le cerisier brésilien va de l'orangé à reflets cuivrés au brun, et peut devenir quasiment brun. Pour un style champêtre, on opte pour un bois mou (pin ou mélèze) : les fibres noueuses se patinent et récréent l'atmosphère des maisons d'autrefois. En revanche, il s'endommage facilement.

Autre point à considérer : les lames de bois. Celles en bois dur sont clouées, tandis que les contrecollées (couches de contreplaqué généralement recouvertes de bois dur) peuvent être clouées, agrafées au contreplaqué, et même collées directement sur le béton !

Parquets flottants

Le parquet flottant est une solution économique. Reposant sur le sol sans y être fixé, il est assemblé par pivotement ou par un jeu de languettes et de rainures. Posé sur de la mousse de polyéthylène, il est généralement fait de panneaux de fibres de bois de haute densité et protégé par une couche d'oxyde d'aluminium. Pour une apparence naturelle, mieux vaut choisir le bois stratifié. Composé d'une couche comprimée de bois recyclé et de résidus de bois posés sur une couche elle-même recouverte d'une pellicule stabilisatrice, il résiste bien à l'humidité. Le parquet flottant en bois contrecollé est de meilleure qualité encore : il présente les caractéristiques des lames de bois du même type.

Pour un beau parquet… longtemps

Le bois travaille. Hormis les bois massifs d’origine exotique, naturellement imputrescibles, des espaces entre les lames peuvent se créer jusqu’à les fendiller, et les dimensions changer sous l’effet de l’humidité. Ces inconvénients sont corrigés par la rétification (passage en étuve sans ajout de produits chimiques) : une pose collée assure alors la stabilité et la solidarité des lames entre elles. Pour une étanchéité irréprochable, une pose à joint « pont de bateau » en mastic polyuréthane noir est nécessaire.
Enfin, une huile de protection (lin) sera une excellente préparation à un avenir sans taches (à renouveler au moins une fois par an). La vitrification est possible mais présente un inconvénient : elle bouche les pores du bois et l’empêche de respirer.

Afin que le parquet garde son charme longtemps, quelques précautions sont nécessaires.

Pour les parquets traditionnels, il faut  balayer ou passer l'aspirateur. Brossez les taches à la "paille de fer" en respectant le sens du bois, puis encaustiquez avec une bonne cire. Faites ensuite briller avec un chiffon en laine ou des vieux pull-overs utilisés comme des patins. 

Quant aux parquets vitrifiés,  nettoyant et détergent à base d'huile sont fortement déconseillés. Ils peuvent ternir et endommager le fini et laisser une pellicule graisseuse rendant le parquet glissant et difficile à nettoyer. Il suffit de les nettoyer avec un linge humide. 

Jusque dans la salle de bains

Qu’il s’agisse de parquets véritables ou flottants, le choix des fabricants sur le marché est large. On note toutefois la technologie de stratification du placage de bois développée par la société Oberflex et son panneau bois jointé pont de bateau Deck d’Ober : composé par l’alternance de lames en bois massif et de joints noirs ou blancs. Il est proposé en teck, wengé, bubinga et doussié pour un usage adapté à la salle de bains.
 
Isabelle Sibout
 
Recommander cet article
Imprimer cet article

Souhaitez-vous être contacté par un professionnel certifié et effectuer un devis travaux gratuitement ?

Les personnes qui ont consulté cet article ont également consulté

Vous saurez tout sur les tapis et moquettes!

Pour égayer des sols un peu trop ternes, les tapis et les moquettes offrent diversité de textures et de couleurs. La moquette se prête à tous les styles de vie,...

Le plastique : c'est chic !

Le plastique revient en force avec des couleurs flashy, des lignes modernes et des formes ergonomiques. Toute une gamme d'objets et de meubles craquants. La bonne nouvelle ? Ils...

Voir tous les articles

Cette semaine, gros plan sur...

Le produit du mois

Le conseil déco du moment


Dkomaison sélectionne pour vous

Notre clin d'oeil gourmand

La sélection d'actus flux RSSicone RSS

Top recherche

Dauphin Le Muret Vario-Line est à l'image de votre créativité Protège-gouttières GrilleStop Porte de garage sectionnelle ISO 45 : le choix de la qualité et de la personnalisation Escalier Broadway Pilier Brique et Pierre Design Equation : Novoferm et Bel'M s'associent pour trouver l'égalité parfaite La porte Hexagone dévoile son nouveau design ! Pilier de clôture Trigone Weser Protège-gouttières Fixatech

Produits déco du mois

Recherche express
Recherche par famille de produits