Groupe Batiweb : Batirenover | E-travaux | Batiweb | CyberArchi
Suivez nous sur : Facebook Twitter

Recherche express
Recherche par famille de produits

Vous êtes ici : Décoration Maison > Actualités Décoration > Conseils-bons plans > Infos des consommateurs > Trucs et astuces pour entretenir ses tissus d'ameublement

Trucs et astuces pour entretenir ses tissus d'ameublement

Recommander cet article
Imprimer cet article

Publié le 21 janvier 2011

Trucs et astuces pour entretenir ses tissus d'ameublement

Canapé en tissu, voilages, tapis : nos tissus d'ameublement sont soumis à rude épreuve ! Poussière, tâches, soleil ... Voici quelques petites astuces pour entretenir ses tissus de maison et conserver toute leur fraîcheur.


Souhaitez-vous être contacté par un professionnel certifié et effectuer un devis travaux gratuitement ?

1/ Comment entretenir au mieux ses voilages ?

Les voilages en fibres synthétiques ou artificielles pourront être lavées à l’eau tiède mais ne devront pas être essorés : on peut les repositionner encore humide. Les voilages en lin devront être repassés légèrement humide. Ceux en coton traité ne devront pas être essorés et les voilages en fibres naturelles blancs être lavés à haute température (70 ou 95 ° C). On pourra les amidonner et les repasser au fer chaud.

La petite astuce : Pour allonger la durée de vie et conserver la fraîcheur des couleurs de tous les tissus, un brossage et un coup d'aspirateur hebdomadaires sont recommandés.
 
 

2/ Comment enlever les taches sur les tissus 

- Intervenir le plus rapidement possible et isoler si possible le revêtement textile des matériaux de garnissage. 
- Absorber sans étaler les liquides avec un chiffon, une éponge ou un papier absorbant.
- Eliminer les éléments solides et pâteux à l’aide d’une spatule en bois ou en plastique. 
- Faire un essai préliminaire un produit détachant sur une partie non visible pour estimer la tenue des coloris et la modification d’aspect.
- Placer un linge absorbant sous la partie tachée lors du traitement de détachage. Verser le produit détachant en petite quantité sur un chiffon ou un tampon blanc, jamais directement sur le revêtement. Imbiber la tache en tamponnant, en opérant toujours de l’extérieur de la tache vers l’intérieur. Poursuivre le détachage jusqu’à ce que le dégorgement du produit tachant cesse sur le chiffon utilisé. Si possible, rincer pour éliminer le produit de détachage puis éponger soigneusement la zone détachée avec un chiffon propre et sec.

 

 

3/ Comment dépoussiérer les tissus des assises

 
Selon le degré d’empoussiérage, cette opération peut-être effectuée en moyenne une fois par mois et plus ou moins suivant l’utilisation du siège.
 
Sur revêtement textile 
- Par brossage pour écarter les fibres, avec une brosse à poils raides, non agressifs
- Par aspiration mécanique, avec un aspirateur muni de brosse, à  une puissance de 500-600 watts
Attention ! Brosser les velours avec précautions à contre-poil
 
- La marche à suivre : Commencer par les parties les moins visibles (derrière, côtés puis intérieur, terminer par les coussins (recto-verso)).Travailler par bandes parallèles pour éviter les manques. Eviter le brossage sur les velours anciens ou usagés. Attention, le brossage du velours gaufré n’est pas recommandé. 
 
Sur revêtement textile enduit 
Essuyer avec un chiffon ou une peau de chamois humide mais essorée ;
Par précaution, faire un test sur une partie cachée du siège, afin de vérifier l’innocuité du traitement
Pratiquer un dépoussiérage en agissant de bord à bord ou de couture à couture.
 
La plupart des taches fraiches s’enlèvent facilement avec une éponge ou un chiffon humide. 
L’utilisation de tout solvant est déconseillée (acétone, alcool, white spirit, aérosols anti-poussière)
 

4/ L’entretien par le nettoyage vapeur : pour ou contre ?

 
Ce traitement s’applique aux revêtements peu encrassés. Il doit être précédé d’un dépoussiérage minutieux. La vapeur (chaleur+eau) dissout certaines salissures et matières grasses et permet le décollement des salissures pigmentaires, que l’on récupère avec un chiffon absorbant par essuyage.  
 
Précautions :
Ne pas traiter les velours ni les tissus qui craignent l’eau. Faire un essai préliminaire à un endroit non visible pour estimer la tenue des coloris et la modification d’aspects ; protéger et éviter de mouiller les armatures en bis, les boutons métalliques et les éléments décoratifs.
Après nettoyage, peigner les velours et brosser doucement les surfaces duveteuses .
 
Risques 
- La formation d’auréoles si le mouillage est trop important et irrégulier
- La fixation de certaines taches protéiniques (chocolat, sang, lait…) et tanniques (herbe, café..)
- Elimination dans certains cas, de l’effet antitache 
- Dégorgement et migration du colorant des fibres cellulosiques
- Perte de brillance et de moirage sur les tissus satin et tissus glacés
- Modification d’aspect des velours naturels lin et coton (miroitement).
 
 
(Conseils Cofreet avec la coopération du FCBA www.fcba.fr et CTTN-IREN www.cttn-iren.com)

Le 21/01/11
 
Recommander cet article
Imprimer cet article

Souhaitez-vous être contacté par un professionnel certifié et effectuer un devis travaux gratuitement ?

Les personnes qui ont consulté cet article ont également consulté

Dépannage d'urgence : ne vous laissez pas abuser !

Le dépannage d'urgence est trop souvent à l'origine de problèmes pour les consommateurs, victimes de professionnels indélicats.

Construction de maisons individuelles : des informations plus précises

L'autorité de régulation des professionnels de la publicité a établi de nouvelles règles déontologiques pour les constructeurs de maisons...

La LED : une technologie dangereuse pour la santé?

Beaucoup utilisée dans la déco et dans l'équipement de nos maisons pour sa faible consommation en énergie, la LED vient d'être pointée du doigt...

Devenir propriétaire d'une forêt…et pourquoi pas ?

Savez-vous que 70% des forêts appartiennent à des particuliers ? Et oui, contrairement aux idées reçues, l'Etat est propriétaire d'une petite partie...

Assainissement non collectif : le “coup de bambou” des contrôles

Les SPANC, Services Publics d'Assainissement Non Collectif doivent contrôler toutes les installations d'assainissement d'ici à 2012. Des contrôles souvent payants et...

Quel revêtement pour ma terrasse ?

Faux gazon, bois exotique, carrelage…Choisir le revêtement de sol de sa terrasse est parfois un dilemme. Pour vous aider, voici les caractéristiques des principaux...

Comment bien choisir son tapis

Qualité, confort, esthétique, facilité d'entretien ? Pas facile de choisir entre tous ces critères quand on achète un tapis. Petit mémo des...

Domotique : un marché en pleine expansion

Un bâtiment peut-il être intelligent ? A l'heure des nouvelles technologies, rien de plus normal que d'ouvrir une porte grâce à l'empreinte d'un doigt, de fermer...

Echanges d'appartements : une formule gagnant-gagnant

Une villa en Floride contre votre appartement parisien ? Un rêve accessible grâce à des sociétés dont l'activité consiste à mettre en...

Gaz, électricité : faut-il changer de fournisseur d'énergie ?

En ces temps de pouvoir d'achat en berne, il peut être tentant de changer de fournisseur d'énergie dans le but de réaliser quelques économies. Pas de...

Voir tous les articles

Le produit du mois

Le conseil déco du moment


Dkomaison sélectionne pour vous

Notre clin d'oeil gourmand

La sélection d'actus flux RSSicone RSS

Top recherche

Ventilation positive VP ONE Bordures de jardin Kombistone Weser Bordures de jardin Weser Dauphin Protège-gouttières GrilleStop Pilier de clôture Tradition Amboise Weser Pas Japonais Florac Weser Dalle de terrasse Aragone Weser KITS DE PERSONNALISATION, NOUVEAUX HUBLOTS ALUNOX Protège-gouttières GrilleStop

Produits déco du mois

Recherche express
Recherche par famille de produits