Groupe Batiweb : Batirenover | E-travaux | Batiweb | CyberArchi
Suivez nous sur : Facebook Twitter

Recherche express
Recherche par famille de produits

Vous êtes ici : Décoration Maison > Actualités Décoration > Experts maison/jardin > Créateurs et designers > Liana Yaroslavsky, tables basses & haute couture

Liana Yaroslavsky, tables basses & haute couture

Recommander cet article
Imprimer cet article

Publié le 20 février 2009

Liana Yaroslavsky, tables basses & haute couture

Elle a l'élégance d'une Inès Sastre, le sourire d'une Monica Bellucci, et une créativité… unique. D'Israël à Paris en passant par New-York ou Leningrad, dont elle est originaire, Liana Yaroslavsky a succombé au charme de la vie nomade. Butineuse de tendances, elle évolue dans les univers de la pub et du graphisme avant de rencontrer, au hasard d'un voyage à Venise, celui qui deviendra sa muse : un lustre en cristal de Murano ! Se jouant des codes comme de la gravité, ses luxueuses tables basses mélangent époques et savoir-faire, paradoxes et sophistication, ombre et lumière. Une collection à son image, tout simplement…


Souhaitez-vous être contacté par un professionnel certifié et effectuer un devis travaux gratuitement ?

DkoMaison : Quels sont vos créateurs de référence ?

Ils sont nombreux : Maarten Baas, Marcel Wanders, Starck, bien sûr. Nous sommes influencés par ce qui nous entoure et, d’une certaine manière, tout a déjà était fait. Mais, tenter de réinterpréter les objets à sa manière, je crois que là est la nouveauté. Ce sont les circonstances et les lieux où j’ai vécu qui ont forgé mes goûts, et m’ont donné cette envie de créer en mélangeant les genres. J’aime voyager à travers les styles et les époques, détourner les objets, créer l’inattendu…

Medusa Maure de Venise

DkoMaison : Comment est née cette collection ?

Ma toute première création, c’est Esquisse. C’est un hasard ou une chance, comme vous voudrez. A l’époque, je cherchais une table basse. En allant chiner chez Drouot, j’ai découvert un porte-folio d’aquarelles du XIXe siècle représentant des lustres. Par la suite, lors d’un voyage à Venise, j’ai eu un véritable coup de foudre pour un lustre de Murano, et l’idée de créer une table basse s’est imposée : je voyais le lustre au sol, les aquarelles disséminées autour, un socle, un cube en plexiglas. J’ai finalement réalisé Esquisse avec l’aide de mon fils, qui avait alors 12 ans. Les réactions ont été très positives et encourageantes. Mais, si les idées viennent vite, le processus technique reste long et complexe : est-ce que ça se perce, ça se colle, ça se visse, ça tient en hauteur, ça s’allume ?… Deux ans et demi ont été nécessaire pour finaliser cette première collection.

Esquisse Liana Yaroslavsky

DkoMaison : Vous cultivez un style haute-couture et le goût de l’exclusif.

Ces créations sont, pour moi, comme des tableaux que je réalise en séries ultra-limitées ou en exemplaires uniques. Certains modèles sont reproductible ou peuvent être déclinés avec des variations de matières. Mais, je ne veux pas refaire ce que j’ai déjà fait et risquer de lasser, ou de me lasser. J’aime l’idée de l’objet qui donne une direction à la création. Pour Décadence, ce mariage d’un lustre suédois du XVIIIe siècle et d’une tapisserie Napoléon III était aussi décalé qu’évident. J’aime aussi concevoir des modèles ex nihilo et partir en quête d’une technique, d’un véritable savoir-faire. Pour Cocaïne, j’ai fait réaliser des boules en verre soufflé qui donnent l’impression d’être extrêmement fragiles, alors qu’en réalité elles ne le sont pas. Mettre en scène, dans un cube de plexiglas, un morceau de parquet de Versailles sous une pluie de cristaux de bohême, ce sont autant de contrastes qui créent une tension très positive.

Dernière minute
Si les projets ne manquent pas, l’espace, en revanche, commence à lui faire défaut ! Liana Yaroslavsky recherche un local, à la fois atelier et lieu d’exposition, entre 80 et 100 m2, dans Paris ou l’Ouest parisien. A bon entendeur…

Pluie Le bal

En savoir plus

www.lianayar.com


Elsa Burette
Recommander cet article
Imprimer cet article

Souhaitez-vous être contacté par un professionnel certifié et effectuer un devis travaux gratuitement ?

Les personnes qui ont consulté cet article ont également consulté

Raphaëlle : créatrice de bijoux de maison

Sous le doux nom de Manga Rosa se cachent de magnifiques bijoux de maison délicatement volatils, subtilement poétiques. Raphaëlle crée de véritables...

Les frères Bouroullec, la poésie du trait

Voici un nom qui a su s'imposer rapidement sur le marché du design de mobilier. Les frères Bouroullec font équipe depuis le début de leur carrière....

Design sensoriel pour du béton doux comme du satin

Des objets du quotidien conçus avec un béton ultra-fin, c'est le pari de Didier Comelli et de deux designers Lorraine Bergeret et Marie Garnier. Découverte.

Toile de Jouy suggestive pour Saint Valentin

Diplômée des Arts Décoratifs en Architecture intérieure et fondatrice de la marque Loretta di Loretta, Laure Ardouin marie le baroque italien à l'esprit...

Luc Druez : l'innovation au bout du fil

Luc Druez bouscule résolument le monde du tissu d'ameublement. Il compose des variations originales où fils de lin, de cuivre, de crin et de polyuréthanne...

Renoma s'associe à Amnesty International pour une vente-exposition caritative.

Une exposition-vente aux enchères caritative organisée par Amnesty International et Artcurial aura lieu le 10 décembre au Palais de Tokyo à Paris pour...

Le métal brûlant de Mahmoud Akram

Il est né en Afghanistan et est arrivé en France adolescent. Après dix ans passés dans le monde de la mode à concevoir des vêtements et des bijoux...

Lili Pop Art, la fantaisie dans le design

Lili Pop Art naît en 2004 de la rencontre d'une designer, d'une styliste et d'une experte en e-business. Toutes les trois ont crée ce site de vente en ligne de mobilier...

Nathalie Chossec : des tableaux très chaux !

Les tableaux et panneaux décoratifs de Nathalie Chossec ont de quoi surprendre, puisqu'ils sont réalisés à la chaux. Véritables petits bijoux visuels,...

Expo: architecture industrielle en photos

Jusqu'au 4 janvier, le musée d'Art moderne de la Ville de Paris retrace l'histoire de l'école d'art de Düsseldorf, des années 1960 à nos jours. Une large...

Voir tous les articles

Cette semaine, gros plan sur...

Le produit du mois

Le conseil déco du moment


Dkomaison sélectionne pour vous

Notre clin d'oeil gourmand

La sélection d'actus flux RSSicone RSS

Top recherche

DALLAGE FOGO ROUVIERE - ROUVIERE SARL Porte enroulable SAFIR Symphonia Véranda SERENITY COMPOSIUM, La fenêtre énergétique DALLAGE EXTERIEUR SERMIPIERRE ROUVIERE - ROUVIERE SARL MALAO : radiateur électrique connecté Portes sectionnelles industrielles SAFIR Isotec, Thermotec & Cristal RMC Préparateur Intérieur – Prépare Dégraisse Dépoussière Bois Intérieur MARGELLE EN L GRESEE GRISE ROUVIERE - ROUVIERE SARL Le Carbox Audace de Novoferm, une alternative au garage traditionnel

Produits déco du mois

Recherche express
Recherche par famille de produits