Groupe Batiweb : Batirenover | E-travaux | Batiweb | CyberArchi
Suivez nous sur : Facebook Twitter

Recherche express
Recherche par famille de produits

Thomas de Lussac, designer de l'espace

Recommander cet article
Imprimer cet article

Publié le 17 avril 2009

Thomas de Lussac, designer de l'espace

Touche-à-tout autodidacte, Thomas de Lussac revisite notre Histoire version XIXe siècle. Les années 30 et le courant Streamlining - qui prônait l'aérodynamisme dans les objets du quotidien -, les séries télé des années 70 ou la Conquête de l'espace sont autant de sources d'inspirations pour ce self-made-designer. Avec ses tables aux formes profilées, ses lampes «Apollo» ou «Constellation», ses «cosmonautes de chevet», il vous invite dans sa galaxie…


Souhaitez-vous être contacté par un professionnel certifié et effectuer un devis travaux gratuitement ?

DkoMaison : comment votre route a-t-elle croisé celle du design ?

J’ai toujours aimé écrire, dessiner, créer... Après avoir travaillé, entre autres, comme agent d’export pour des marques françaises de déco de luxe, j’ai eu envie de créer ma société pour m’offrir la liberté d’expression dont je rêvais, et surtout réaliser mes propres créations. C’était en l’an 2000. Depuis, j’ai continué à nouer des collaborations, avec Roche Bobois, Alessi, B&B ou Flexform pour en citer quelques-unes, tout en éditant mes productions.


DkoMaison :
en quoi consiste votre métier d’éditeur ?

Pour faire court, l’édition permet de voir aboutir une idée rapidement, sans multiplier les intermédiaires et en assurant sa conception de A à Z. Pour moi, c’est un peu comme d’avoir un enfant et de le voir grandir, c’est à chaque fois un réel achèvement d’éditer un objet. Et puis, c’est aussi une vitrine, une carte de visite grandeur nature qui présente mon savoir-faire.

DkoMaison : être également designer, c’était une évidence ?

Oui, car le design est très complémentaire de l’édition. Chaque collaboration est un nouveau challenge, une plongée dans un univers totalement différent : innovant, chic, baroque… S’approprier les codes d’une marque pour mieux les détourner avec son propre style, c’est un exercice passionnant. Pour Roche Bobois, par exemple, j’ai conçu de nombreux meubles dont la table en chêne Osmose qui a été un succès. Ce que j’ai particulièrement apprécié dans cette collaboration, c’est la possibilité qui m’a été offerte de rechercher dans le bois – qui est l’un des traits identitaires de cette marque - une nouvelle résonance, à la fois design et contemporaine. Cette façon de le travailler avec des formes arrondies, très cintrées, c’est peut-être l’une des petites brèches que j’ai ouverte à l’époque, une tendance qui a été reprise par la suite.


Table de jardin Arceaux en aluminium Banc SitUp

DkoMaison : comment définiriez-vous votre style ?

J’aime innover dans les formes en restant rassurant dans les matières. Ludiques ou chics, les objets et les meubles que je créé sont toujours confortables… et utilisables. Je ne peux pas concevoir un produit, même très beau, s’il est absurde sur le plan fonctionnel ! Et je crois que j’ai aussi cette double facette, d’un côté esthète, de l’autre, joueur. Ma dernière ligne de mobilier outdoor s’inscrit dans un registre très contemporain et chic, mais avec des matériaux et des couleurs flashy qui sont loin des codes habituels, type acier blanc ou teck.

DkoMaison : quels sont vos matériaux de prédilection ?

En collaborant, au départ, avec des marques de luxe, je me suis beaucoup exprimé à travers un mobilier chic et contemporain, avec des formes épurées ou comme taillées dans la masse. Mais, j’aime avant tout jouer avec les techniques qui me permettent de travailler aussi bien le chêne que l’acajou, l’inox brossé, le plexiglas ou l’aluminium. Aujourd’hui, je ne me limite pas à l’utilisation d’un matériau en particulier. Mon travail reflète davantage un standing made in France dont l’élaboration est réalisée, en Vendée, par des artisans.

DkoMaison : votre nouvelle ligne, T2L, marque l’arrivée de cosmonautes dans votre univers...

Avec T2L, c’est mon identité «ludique» qui s’exprime. Je voulais créer des objets plus simples, colorés, poétiques, plus accessibles aussi car moins chers. Cette forme humaine stylisée est imprimée dans notre inconscient collectif : c’est le symbole sexué qu’on retrouve aux passages piétons, sur les issues de secours… Et j’ai eu envie de faire vivre ce personnage. Avec les lampes Moonwalk et Moonwalkette, mes cosmonautes de chevet, j’ai transformé sa tête en ampoule et son corps en un pliage d’alu. Puis, j’ai conçu une version «mobilier urbain» avec Poubelman. Depuis la mise en place du Plan Vigipirate, les poubelles se résument à un arceau de métal et un sac en plastique transparent… plutôt tristes. J’avais envie de donner l’idée d’une présence qui humanise l’acte citoyen de jeter ses déchets, une surveillance bienveillante qui nous remercie de ce geste. Et c’est aussi une manière de projeter, en ville, ce design et ce confort qu’on aime avoir à domicile.


Lampes Moonwalk
& Moonwalkette
Chaise Virage Poubelman, le super
Héros de la propreté !
 

En savoir plus

www.thomasdelussac.fr


Elsa BURETTE
Recommander cet article
Imprimer cet article

Souhaitez-vous être contacté par un professionnel certifié et effectuer un devis travaux gratuitement ?

Les personnes qui ont consulté cet article ont également consulté

Design sensoriel pour du béton doux comme du satin

Des objets du quotidien conçus avec un béton ultra-fin, c'est le pari de Didier Comelli et de deux designers Lorraine Bergeret et Marie Garnier. Découverte.

Toile de Jouy suggestive pour Saint Valentin

Diplômée des Arts Décoratifs en Architecture intérieure et fondatrice de la marque Loretta di Loretta, Laure Ardouin marie le baroque italien à l'esprit...

Expo: architecture industrielle en photos

Jusqu'au 4 janvier, le musée d'Art moderne de la Ville de Paris retrace l'histoire de l'école d'art de Düsseldorf, des années 1960 à nos jours. Une large...

Mathieu Lehanneur, le bien-être avant tout

Connu pour Bel Air, son système de filtration de l'air intérieur par les plantes, Mathieu Lehanneur est un touche-à-tout brouilleur de pistes. Talentueux, explorateur...

Luc Druez : l'innovation au bout du fil

Luc Druez bouscule résolument le monde du tissu d'ameublement. Il compose des variations originales où fils de lin, de cuivre, de crin et de polyuréthanne...

Liana Yaroslavsky, tables basses & haute couture

Elle a l'élégance d'une Inès Sastre, le sourire d'une Monica Bellucci, et une créativité… unique. D'Israël à Paris en passant par New-York...

Carolina León Firell : la vaisselle en porcelaine aux couleurs d'été

Entièrement peintes à la main, les porcelaines de Carolina invitent à disposer des olives dans un bol, cuisiner un gazpacho, cuire un oeuf à la coque… Un...

L'essence noble de Sergio Rodrigues

Designer octogénaire, Sergio Rodrigues est considéré comme le père du design brésilien. Il est surtout connu pour avoir conçu Mole, fauteuil...

Angèle Riguidel, la fée électricité

Etablie près d'Evreux, dans un « coin de campagne » comme elle se plaît à le décrire, Angèle Riguidel est une créatrice aussi...

Renoma s'associe à Amnesty International pour une vente-exposition caritative.

Une exposition-vente aux enchères caritative organisée par Amnesty International et Artcurial aura lieu le 10 décembre au Palais de Tokyo à Paris pour...

Voir tous les articles

Cette semaine, gros plan sur...

Le produit du mois

Le conseil déco du moment


Dkomaison sélectionne pour vous

Notre clin d'oeil gourmand

La sélection d'actus flux RSSicone RSS

Top recherche

Carport, Un nouvel espace d'aménagement extérieur Pas Japonais Florac Weser Miroir connecté Pilier de clôture Tradition Chambord Weser RMC Oil Plus 2C – Protection Monocouche Ecologique Bois Intérieur Agencement COMPOSIUM, La fenêtre énergétique Baignoires salle de Bains Shop Pilier de clôture Steel'in Weser Solutions acoustiques naturelles Biofib acoustix Votre installation en toute confiance

Produits déco du mois

Recherche express
Recherche par famille de produits