Groupe Batiweb : Batirenover | E-travaux | Batiweb | CyberArchi
Suivez nous sur : Facebook Twitter

Recherche express
Recherche par famille de produits

Vous êtes ici : Décoration Maison > Actualités Décoration > Immobilier > Droit de la propriété > Vaut-il mieux louer vide ou en meublé ?

Vaut-il mieux louer vide ou en meublé ?

Recommander cet article
Imprimer cet article

Publié le 16 octobre 2009

Vaut-il mieux louer vide ou en meublé ?

Les règles juridiques qui s'appliquent à la location nue sont plus contraignantes que celles qui touchent la location meublée. Mais cette dernière est bien souvent plus précaire et le turn-over de locataires est élevé.


Souhaitez-vous être contacté par un professionnel certifié et effectuer un devis travaux gratuitement ?

Les locations meublées ou vides présentent toutes deux des avantages et des inconvénients.



Location vide : des contraintes juridiques

Vous êtes soumis à la loi du 6 juillet 1989 qui définit les rapports entre locataires et propriétaires. Très protectrice des droits des locataires, celle-ci est souvent vécue par les propriétaires comme un carcan les empêchant de gérer librement leur bien. Ainsi, vous êtes obligé de conclure un bail de trois ans minimum, renouvelable. De même, vous ne pouvez reprendre votre bien quand bon vous semble. Ainsi, vous ne pouvez demander le départ du locataire que pour habiter le logement vous-même (ou vos proches) ou pour le vendre. En outre, vous ne pouvez donner le congé à votre locataire que lors de l’échéance du bail (tous les trois ans). Vous devez alors suivre des règles très strictes de délais, faute de quoi vos devrez attendre l’échéance suivante, trois ans plus tard.

Location meublée : des contraintes de marché

Les règles imposées sont moins contraignantes qu’en cas de location nue. Cependant, la loi de cohésion sociale du 18 janvier 2005 a rapproché la législation du meublé sur celle des locations vides, lorsque la location constitue la résidence principale du locataire. Ainsi, le bail doit être souscrit pour un an minimum, renouvelable et vous devez désormais avoir un motif légitime  pour refuser de renouveler le bail au bout de sa période initiale.
Généralement, les propriétaires qui louent en meublé espèrent en tirer un meilleur rendement. Cependant, cet avantage est souvent compensé par les dépenses induites par le turn-over. Les locataires changeant plus souvent, vous êtes plus souvent confronté à l’obligation de remettre le bien au propre avant de le louer à nouveau. En outre, vous pouvez être confronté à des périodes de vacance de votre bien, périodes pendant lesquelles vous ne percevez aucun revenu.

Patricia ERB, le 16/10/09
Recommander cet article
Imprimer cet article

Souhaitez-vous être contacté par un professionnel certifié et effectuer un devis travaux gratuitement ?

Les personnes qui ont consulté cet article ont également consulté

Indivision : vente autorisée sous condition

Vendre un bien indivis supposait, avant le 12 mai 2009, l'accord de tous les indivisaires. Depuis, c'est moins compliqué.

Pour une propriété solidaire : l'usufruit locatif social

Un décret élargit la possibilité de pratiquer un usufruit locatif social pour proposer un logement à un public ayant des ressources très modestes.

Il faut sauver les gardiens d'immeubles!

Pour enrayer la tendance à la suppression des concierges dans les copropriétés, le gouvernement envisage plusieurs pistes. À commencer par le durcissement de...

Contrat de vente immobilière : promesse ou compromis ?

La signature du contrat de réservation d'un appartement ou d'une maison n'est pas qu'une simple formalité. Les mots ont un sens : promesse ou compromis, votre engagement n'a...

Contrats de syndics : une conformité contestée

Constatant encore trop d'irrégularités dans les contrats de syndics, les associations de consommateurs réclament la publication d'un arrêté...

Indivision

Au décès de votre deuxième parent, la maison de famille est devenue un bien indivis entre vous et vos frères et soeurs. La loi organise les modalités de...

Copropriété : report de dates pour la rénovation des ascenseurs

Initialement fixée au 3 juillet 2008, la première tranche de travaux de sécurisation des ascenseurs a été reportée au 31 décembre 2010. Un...

Sécurité des piscines : gare aux sanctions!

Les propriétaires de piscines privées enterrées* sont tenus d'installer des dispositifs de sécurité sous peine de sanctions.

Voir tous les articles

Le conseil déco du moment


Dkomaison sélectionne pour vous

Notre clin d'oeil gourmand

La sélection d'actus flux RSSicone RSS

Top recherche

Votre installation en toute confiance

Produits déco du mois

Recherche express
Recherche par famille de produits