Le dracaena : une plante facile à vivre

Publié le 22/02/2018 - Imprimé le 04/08/2020

Le dracaena : une plante facile à vivre

Son nom vient du grec drakaina signifiant dragon femelle. C'est une plante facile à apprivoiser, qui mettra une bonne ambiance dans le salon en version mini ou géante.


Le dracaena est sauvage, charismatique, étrange...

Originaire du sud de l’Asie et d’Amérique centrale, il s’épanouit aussi en Afrique et dans les îles et archipels voisins, Madère, le Cap Vert et surtout les Canaries où il tient une place à part. Il est ainsi le symbole de Tenerife. Dans le village de Icod de los Vinos, se trouve le plus vieux Dracaena du monde. Surnommé El Drago Milenario, « le Dragon millénaire », on estime son âge entre 250 et 350 ans... Massif et imposant, il est couronné d’un feuillage dense. Vedette du lieu, il est photographié par les touristes de passage et exposé sur les réseaux sociaux. Un véritable mythe !
 

 

Comment entretenir un dracaena ?

- A arroser quand la terre est sèche. Grâce à son tronc robuste qui lui permet de stocker l’eau, on peut oublier (quelques temps) d’arroser son Dracaena... Et il tiendra le coup quand même ! Un véritable atout !

Surtout éviter de trop l’arroser et de laisser de l’eau stagner dans le fond du pot..

- Il aime la lumière, mais pas le plein soleil. Le dracaena ne demande qu’un peu de chaleur, d’humidité et de lumière pour déployer tous ces charmes...

-  Au printemps et en été seulement, on lui offre une dose d’engrais pour plantes d’intérieur toutes les six semaines.

- Eviter une température intérieure en dessous de 10°
 


Crédit photo: MaPlanteMonBonheur.fr

M.S.