Quels outils pour les bricoleurs du dimanche ?

Publié le 08/04/2011 - Imprimé le 04/04/2020

Quels outils pour les bricoleurs du dimanche ?

Le bricolage est l'un des loisirs préférés des Français, y compris des femmes, longtemps tenues à l'écart des établis. Les outils sont en effet devenus plus maniables et moins complexes, donnant à tous la possibilité de s'initier au bricolage. Petit tour d'horizon des outils de base et des innovations pour remplir la boîte à malice du bricoleur du dimanche.



Les indispensables 

- Le marteau
Le plus vieil outil du monde est aussi l’un des plus fondamentaux. Il ne sert pas qu’à planter des clous mais aussi à aplatir un quelconque objet saillant. Optez pour un modèle moyen, dont le poids n’excède pas 500 grammes. Il est possible d’envisager deux marteaux, l’un pour frapper sur un burin et l’autre pour planter des clous. Si vous devez vous contenter d’un usage standard, choisissez-le à tête plate.  
 
- La pince universelle 
Les pinces sont utiles pour presque tout. Optez pour des modèles en acier solide, garnis de manches isolants. Nous vous conseillons la pince universelle, idéale pour couper, cintrer et fixer. Vous pouvez toutefois vous munir de quelques tenailles pour un usage plus varié. 
- Un kit de vis, clous et chevilles
Dès ses premiers travaux, le bricoleur est amené à utiliser des vis, des clous et des chevilles. Le plus simple pour être bien équipé est d’investir dans un kit comprenant vis à bois, à plaque de plâtre, à tête large, clou à tête plate, cheville à frapper, à double languette,…
 

Les futés

-La perceuse-visseuse sans fil
L’avantage du 2 en 1, c’est que vous ne multipliez pas les équipements coûteux et encombrants. Avec l’inversion du sens de rotation du moteur, la perceuse-visseuse couple les deux usages. Choisissez-la sans fil pour un maximum de sécurité et de maniabilité. En effet, les outils munis de batterie, limitent les risques d’accidents liés à l’encombrement du fil. 
 
-Le mètre ruban électronique 
Un bricoleur a toujours besoin de mesurer. Le mètre-ruban est donc l’un des basiques de la boîte à outil. Avec le ruban-mètre électronique, le déclenchement se fait par pression d’un bouton. Il s’utilise d’une seule main et il est même doté d’une petite lampe pour les mesures dans les recoins sombres. On gagne ainsi en précision : utile lorsque l’on est novice.
 
-L’arrache-clou
Fini de s’arracher les doigts et les ongles en essayant d’enlever un clou. L’arrache-clou est un outil malin qui permet de gagner un temps fou et surtout de ne pas se blesser. Il s’avère pratique dans bien des cas. Choisissez-le avec une poignée ergonomique, tête en V. 
 

Les pratiques

-Le tournevis multifonction
Avec ses têtes plates et cruciformes interchangeables, il permet de ne pas investir dans une batterie de tournevis. Sa forme en T permet une bonne préhension, fondamental pour tout bricoleur du dimanche peu à l’aise avec les techniques de prise en main. 

-La scie sauteuse compacte
La légende dit qu’un débutant peut fabriquer une armoire avec une scie sauteuse, la plus utilisée, et une perceuse. En matière de scie sauteuse, les fabricants ont considérablement amélioré les appareils. Leur poids est réduit, tout comme le niveau de vibration, ce qui permet aux femmes de s’y mettre sans complexe.  

-Le niveau à bulle 
Le niveau à bulle est l’indispensable des travaux de construction, même les plus élémentaires, de la pose d’un placard au remplacement d’un carreau de carrelage. Doté d’un niveau de précision qui atteint le demi-millimètre, choisissez le modèle rectangulaire, le plus courant, qui mesure les inclinaisons les plus extrêmes. 
 
Aurélie Roman, le 08/04/11