Les systèmes pour chauffer « intelligent »

Publié le 28/07/2008 - Imprimé le 21/09/2019

Les systèmes pour chauffer « intelligent »

Aujourd'hui, il existe de nombreuses solutions plus écologiques pour produire de l'énergie sans, nécessairement, consommer à outrance. Les technologies mises en œuvre et proposées par les professionnels offrent un large choix de produits qui, en plus de préserver la planète, allègent considérablement les factures d'électricité des particuliers.


La création de logements neufs est, de plus en plus pensée avec, en toile de fond, une démarche de développement durable. C’est un peu la course aux labels et aux certifications. Les particuliers qui n’ont pas la chance de vivre dans du neuf peuvent toutefois faire l’acquisition d’appareils dotés des dernières technologies en matière d’économie d’énergie. Le chauffe-eau solaire, par exemple, permet de s’approvisionner quasiment gratuitement en eau chaude (50 à 80 % des besoins). Son capteur solaire absorbe, en effet, la chaleur fournie par le soleil et l’envoie dans l’échangeur du ballon d’eau chaude solaire. Les panneaux photovoltaïques peuvent aussi s’avérer très efficaces pour réduire consommation et factures. Les capteurs produisent, en effet, de l’électricité à partir du soleil.
 
Les pompes à chaleur, de leur côté, se répandent de plus en plus. Le principe du système est de récupérer une énergie gratuite et inépuisable afin de s’en servir pour le chauffage. La chaleur peut être alors puisée soit dans l’air (par aérothermie) soit dans le sol ou l’eau des nappes phréatiques (par géothermie).

Chaudières et poêles

Les chaudières à bois, de leur côté, sont alimentées grâce aux bûches, granulés ou plaquettes. Elles utilisent donc un combustible, le bois, largement disponible, naturel et économique (alternative au fioul et au gaz) et limitent les émissions de gaz à effet de serre. La possibilité d’un poêle à granulés n’est pas à exclure pour se chauffer. Les granulés sont produits sans liants ni substances chimiques et offrent une très grande autonomie. La poêle à buches est la forme la plus classique et reste très avantageuse même si son autonomie est moindre.
 
Ce qu’il faut savoir : les prix de tous ces produits sont évidemment variables et parfois à l’achat plus onéreux qu’un système classique et moins écologique. En revanche, les économies de facture sur la durée, rentabilisent complètement l’achat. Par ailleurs, l’acquisition de ces technologies donne droit à des crédits d’impôt. Un conseil donc : à vos calculatrices !
 
Vanessa Bernard