Marie Christophe : « le fil de fer, c'est comme un coup de crayon en 3D »

Publié le 14/11/2008 - Imprimé le 18/09/2019

Marie Christophe : « le fil de fer, c'est comme un coup de crayon en 3D »

Marie Christophe a le don de transformer un simple fil de fer en créatures et objets décoratifs aussi légers qu'un courant d'air. Entre deux créations, elle a accepté de nous faire partager son univers.


DkoMaison : pourquoi le fil de fer ?

Cela va vous étonner, mais je n’ai pas choisi le fil de fer ! Il s’est imposé pour son aspect pratique. Après mon école de sculpture à Paris, je n’avais ni matériau ni atelier, alors j’ai choisi le fil de fer parce que c’était pratique. C’est un magasin, Place Victoire, qui m’a acheté une vitrine d’animaux, et depuis, je n’ai plus jamais arrêté.

DkoMaison : quelle est la particularité de ce matériau ?

J’achète des rouleaux de fil de fer chez le grossiste, des énormes bobines qui font 1 mètre de diamètre. Ensuite, rien de bien compliqué, je me sers simplement de deux pinces pour faire les nœuds. J’aime le fil de fer parce qu’il est pour moi comme un trait de crayon mais …en 3D, qui permet de tracer des lignes. J’apprécie le fil de fer pour sa légèreté, il ne « bouche pas l’espace », et en plus, il est facile à travailler et n’est pas aussi contraignant que certains matériaux comme le béton par exemple.

DkoMaison : combien de temps faut-il en moyenne pour créer un objet ?

Je suis incapable de donner une moyenne, puisque parfois il me suffit d’une journée, ou alors d’un mois, tout dépend de mon inspiration, de l’objet à créer, de sa taille, rien n’est imposé.
 

DkoMaison : on remarque que les animaux occupent une place importante dans vos collections, pouvez-vous nous en dire plus sur ce choix ?

Ce qui me plaît, avec les animaux, c’est cette impression de donner naissance à quelque chose, ce qui n’est pas le cas pour des objets figuratifs. On s’approprie vraiment l’objet que l’on crée. Si les animaux sont aussi présents dans mes créations, c’est vraiment par pur plaisir créatif, ils sont une source d’inspiration très agréable.

DkoMaison : comment travaillez-vous sur le thème de vos collections ? Quelles sont vos sources d’inspiration ?

Je ne m’astreins pas à un nombre de collections par an, ni à faire de collections d’ailleurs, puisque mon but est de créer des objets uniques. Disons que je travaille à l’inspiration, née d’une rencontre, d’un voyage, d’une sensation. Par exemple, je suis allée en Inde, et à mon retour, j’avais envie de créer des lustres, et de mettre un peu de couleur dans mes créations.

DkoMaison : préférez-vous avoir l’esprit tordu ou avoir du fil à retordre ?

L’esprit tordu, sûrement pas ! Avoir du fil à retordre, par contre, ça ne me dérange pas !

DkoMaison : quel conseil donner à nos internautes qui tenteraient de faire comme vous, de la  sculpture de fer ? A faire ou ne pas faire bien sûr.

Surtout, je ne donnerais aucun conseil. La création, c’est très personnel, on sent si on est fait pour faire de la sculpture, ou du dessin, ou de la poterie. Chacun ressent sa créativité, donc pas besoin de donner de leçons !

 


 

En savoir plus

 
Atelier Marie Christophe
15-17, rue Foucault
92110 Clichy
Tel: 01 47 37 72 20
info@mariechristophe.com
www.mariechristophe.com


Mauve DEPREUX